Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF)


 
Depuis 1992, la FNSF a mis en place et gère la plateforme d’écoute nationale 3919 « Violences Conjugales Info ». La FNSF anime un observatoire/recherche et un service de formation. Son réseau est constitué de 65 associations qui accompagnent, hébergent des femmes victimes de violences conjugales et développent des programmes de prévention auprès des jeunes filles et garçons.

www.solidaritefemmes.asso.fr Tél : 01 40 33 80 90

Les violences conjugales constituent un véritable fléau social et traversent tous les pays. Elles existent dans un contexte de discriminations et d’inégalités hommes-femmes. Le silence et la tolérance de la société favorisent ces violences. Des centaines de milliers de femmes subissent quotidiennement des violences de toutes natures au sein de leur propre foyer.

En France en 2008, 156 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint.*

Les violences conjugales ont un effet désastreux pour l’humanité toute entière, car elles touchent non seulement les femmes mais aussi leurs enfants, toujours victimes directes ou indirectes, et les hommes qui les exercent. Malgré une prise en compte de plus en plus forte de la part des pouvoirs publics et de certains professionnels, la violence conjugale demeure un grave problème de société et de santé publique.

* Etude publiée par la Délégation aux victimes du ministère de l'Intérieur
 

Un réseau


Pour dénoncer les violences qui s’exercent à l’encontre des femmes, et en particulier les violences conjugales, une coordination d’associations issues du mouvement des femmes a vu le jour à la fin des années 70, pour devenir en 1987, la Fédération Nationale Solidarité Femmes. Les féministes à l’origine de multiples initiatives en faveur des droits des femmes et de ce mouvement, créent ainsi des lieux d’accueil, d’écoute et d’hébergement.

La FNSF compte désormais plus de soixante associations membres. Chaque année celles-ci suivent plusieurs dizaines de milliers de situations de violence conjugale et hébergent plus de 3 000 femmes concernées par la violence.

Les associations de la FNSF constituent une référence en matière de violence conjugale du fait de leur analyse, leur expertise et leur expérience.

Elles proposent aux femmes un accompagnement spécialisé et professionnel, qui prend en compte toutes les conséquences des violences (sur leur santé physique et psychique, sur le plan social, économique et juridique).

Elles initient, animent localement des actions de sensibilisation ou de formation et participent à l’organisation d’évènements sur la question des violences faites aux femmes.


Des missions


  • S’engager aux côtés des femmes pour leurs droits à la liberté, l’égalité, l’intégrité et les accompagner vers la sortie de la violence et l’autonomie.
  • Faire reconnaître les violences faites aux femmes comme une des manifestations des inégalités persistantes entre les hommes et les femmes.
  • Interpeller et sensibiliser l’opinion publique.
  • Être une force de proposition auprès des pouvoirs publics et des politiques afin de faire évoluer les lois.
  • Favoriser des échanges, des réflexions, des partenariats et des recherches pour améliorer les réponses apportées.


Des actions


  • Le 3919

La FNSF gère depuis 1992 le service national d’écoute, d’information et d’orientation pour les violences conjugales, devenu le 3919 en mars 2007 (voir au dos de cette plaquette d’information).

  • Le service formation et l’observatoire

Le service formation de la FNSF met en place, avec le concours des associations membres du réseau, des actions de sensibilisation ou de formation en direction des acteurs confrontés dans leurs pratiques aux violences conjugales.

L’Observatoire de la FNSF mène des études en s’appuyant sur les statistiques nationales du service Violences Conjugales Info ainsi que sur les informations et analyses apportées par les associations du réseau.

  • Commissions, groupes de travail

L’ensemble des bénévoles et professionnelles appartenant à la FNSF affinent leur réflexion, échangent sur leurs pratiques et construisent des actions à travers plusieurs commissions thématiques et groupes de travail (justice, prévention, communication, santé, femmes issues des immigration, etc.)



3051 personnes ont dit non aux violences faites aux femmes au 21/08/2017

Je signe

Pour dire non aux violences, je signe la charte.

Je diffuse la campagne

Victime ou témoin de violences

3919
Violences Femmes Info
0 800 05 95 95
Viols Femmes Info

Agenda

23/11/2010

Actions du réseau des CIDFF autour du 25 novembre 2010

19/11/2010

30 novembre débat sur les femmes face à la violence